power club tarare Index du Forum power club tarare
Musculation et Force Athlétique
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
 Bienvenue Invité. (Pour retrouver la page d'accueil, cliquez sur "power club tarare Index du Forum" )  
FORCE ATHLETIQUE :BASTIEN POYET CHAMPION D'EUROPE 2016 à Tartu/ Estonie!!!
pour ou contre les boissons énergisantes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    power club tarare Index du Forum >>> ESPACE APPRENTISSAGE & vidéos >>> Diététique et musculation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chrystelle
Athlète NATIONAL Membre du CA
Athlète NATIONAL Membre du CA


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 1 362
Localisation: tarare
Féminin Taureau (20avr-20mai)
nbr de points: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 16 Oct - 19:50 (2013)    Sujet du message: pour ou contre les boissons énergisantes Répondre en citant

voici deux articles sur les boissons énergisantes

l'un a été mis dans la lettre d'information de la ffhmfac

et l'autre dans santé nature innovation

à vous de vous faire une opinion et d'en savoir un peu plus sur ces boissons

[[color=#ff0000]u]
source pour le premier Le Figaro Santé[/u]

[/color]

Boissons énergisantes, alcool et sport, le cocktail explosif
Mots clés : boissons énergisantes, alcool, sport, Accidents cardiaques
Par figaro iconMarielle Court - le 01/10/2013
Les boissons énergisantes à la caféine peuvent faire courir un risque cardiaque ou neurologique, alerte l'Agence pour la sécurité sanitaire.

Sensation d'oppression, tachycardie, hypertension, voire arrêt cardiaque… Les boissons énergisantes ne sont pas anodines. L'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation), dans son dernier avis, met en garde contre une consommation de ces boissons dès lors qu'elle s'ajoute à quelques tasses de café et surtout à de l'alcool ou lors d'une activité physique.

Les boissons énergisantes sont des sodas auxquels on ajoute différentes substances (caféine, taurine, vitamines…). «Il y a de la caféine dans 95 % des boissons énergisantes et 50 % d'entre elles contiennent de la caféine et de la taurine sans que l'on connaisse pour le moment l'interaction entre les deux produits», précise Irène Margaritis, directrice de l'évaluation des risques au sein de l'agence. Même si ces boissons ne répondent à aucune classification réglementaire, elles ont toutes en commun de prétendre doper les personnes qui en consomment.

Pour élaborer son avis, l'Anses a demandé à des médecins de lui transmettre tous les cas de personnes ayant un problème de santé susceptible d'avoir un lien avec la consommation de ces produits. Plus de 200 ont ainsi été répertoriés. Dont 95 ayant des problèmes cardio-vasculaires, 74 des problèmes psychocomportementaux et 57 des soucis neurologiques. Enfin, dans deux cas de décès, le lien «a été jugé très vraisemblable». C'est le cas d'une jeune fille de 16 ans: «Une mort subite qui est intervenue juste après qu'elle s'était arrêtée de danser», précise l'Agence. Elle avait mélangé boissons énergisantes et alcool au cours de la soirée.
La chaleur corporelle se dissipe moins bien

En fait, souligne l'Anses, les Français sont des gros consommateurs de caféine (café ou thé). On considère ainsi que près de 7 % de la population adulte dépassent le niveau au-delà duquel il y a un risque de toxicité chronique (santé osseuse, cancer, fertilité masculine…). Et si l'on considère les «seuls» risques d'anxiété, c'est alors «30 % environ de la population adulte qui dépasse le seuil», soit l'équivalent de six expressos par jour.

Pour toutes ces personnes, le risque est important dès lors qu'à leur consommation ordinaire de caféine ils ajoutent des boissons énergisantes et, bien pis, prennent de l'alcool ou font du sport. «La chaleur corporelle se dissipe beaucoup moins bien avec la caféine», rappelle la scientifique de l'Anses. Ce type de situation est fréquent dans les boîtes de nuit, notamment.

32 % des consommateurs de boissons énergisantes le font dans les bars et 41 % le font en lien avec une activité sportive, rappellent les statistiques. Pour peu que ces personnes aient par ailleurs pris plusieurs cafés dans leur journée, le risque est alors démultiplié.

L'Agence, qui rappelle par ailleurs qu'une personne sur mille a des prédispositions génétiques non diagnostiquées favorisant les accidents cardiaques, émet donc plusieurs recommandations: la première est bien sûr d'éviter tout mélange d'une boisson énergisante avec de l'alcool ou d'en prendre durant un exercice physique. Mais elle met en garde également les personnes plus fragiles que sont les femmes enceintes, les enfants et adolescents et les personnes sensibles aux excitants. On considère en effet que 4,5 % des femmes enceintes dépassent les seuils recommandés en matière de caféine, ce qui peut provoquer des retards intra-utérin et surtout 2 % des jeunes enfants (de 3 à 10 ans) prendraient du café, ce qui est formellement déconseillé.


la composition

Les boissons énergisantes sont des boissons non-alcoolisées qui contiennent principalement de l’eau, quelques vitamines, de la caféine et d’autres substances en fonction du produit. Une boisson énergisante peut contenir l’équivalent de 3 à 5 morceaux de sucre, selon les marques, et fournit autant de caféine qu’une tasse de café (entre 80 à 141 mg par cannette en fonction des marques).

Une canette apporte également 2 fois plus de taurine et 500 fois plus de D-glucuronolactone que les doses journalières que l'on absorbe à travers notre alimentation.

La taurine est un acide aminé soufré, en forte concentration dans la bile du taureau, d’où son nom. Sa concentration sanguine est directement liée à l’apport alimentaire. Elle a un effet sur l’excitabilité neuronale et des effets cardiovasculaires (renforce la contractilité cardiaque). La liste des ingrédients des boissons énergisantes varie d’une marque à l’autre. On trouve souvent divers extraits de plantes tels que le ginseng, le gingko biloba et l’échinacée, pour lesquels il n’existe pas de preuve tangible de leur efficacité sur notre métabolisme énergétique.


sont-elles recommandées pour les sportifs


Ces boissons sont loin d'être recommandées pour les pratiques sportives, qui pourraient même constituer un facteur de risque. Elles sont en effet très concentrées et riches en caféine, qui augmente les pertes urinaires de liquide et de minéraux, provoquant une déshydratation.

D’autre part, les boissons énergisantes sont très acides. Elles sont donc déconseillées avant, pendant et après l’effort sportif car elles peuvent alors nuire à la récupération et favoriser les blessures musculotendineuses.



et le suivant donc la source revue Santé Nature Innovation



Dupuis défend Red Bull
Dans quasiment chacune de mes lettres, je critique les sodas bourrés de sucre, mais je me sens une obligation morale aujourd'hui de défendre la société Red Bull, odieusement attaquée par l'Agence nationale de sécurité alimentaire (ANSES).

Derrière cette attaque, un seul objectif :

Préparer le public à une nouvelle taxe sur les boissons énergisantes, en essayant de faire croire qu'elle aurait un objectif de santé publique.

C'est la raison de l'actuel déferlement d'articles alarmistes contre le Red Bull, qui tous s'appuient sur les allégations de l'ANSES, sans le moindre esprit critique, sans demander l'avis d'un quelconque expert neutre.

C'est pourquoi je vais vous raconter la vraie histoire des boissons énergisantes.

En 1996, l'ancêtre de l'ANSES, le Conseil Supérieur d’Hygiène Public de France fait interdire la commercialisation d'une boisson énergisante, au motif qu'elle contient un niveau élevé de taurine et de la D-glucuronolactone, entraînant la faillite du fabricant1.

En réalité, ainsi que tous les nutritionnistes le savent, la taurine est un antioxydant fabriqué par le corps humain lui-même, ainsi que chez la plupart des animaux. C'est un dérivé d'acide aminé qui peut servir à la synthèse de protéines, et aucune dangerosité n'a jamais été signalée pour ce produit. De nombreuses recherches ont même montré que la taurine est efficace en cas d’insuffisance cardiaque, en augmentant la force et l’efficacité des contractions du muscle cardiaque2.

Quant au D-glucuronolactone, notre foie passe son temps à en fabriquer, à partir du glucose alimentaire. S'il est « dangereux » pour la santé, c'est uniquement dans le sens où les glucides comme le pain et les pommes de terre sont dangereux !!

Après 13 ans d'études complémentaires ayant échoué à justifier sa décision, l'ANSES, dos au mur, fut obligée en 2008 de reconnaître son erreur, et d'autoriser les boissons énergisantes, sans bien entendu présenter la moindre excuse ni indemniser le chef d'entreprise ruiné par cette décision erronée.

Le 15 janvier 2009, l’Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments (Efsa) rendait à son tour un avis concluant que « l’exposition à la taurine et à la D-glucuronolactone, aux niveaux actuellement utilisés dans les BDE (Boissons déclarées Energisantes), ne suscitait pas d’inquiétude sur le plan de la sécurité »3.

On croyait alors ce stupide débat franco-français définitivement clos (la France est en effet le seul pays au monde à combattre ainsi les boissons énergisantes). Mais non : les fonctionnaires de l'ANSES trouvèrent un autre angle d'attaque, qui fut de reprocher à ces boissons de contenir de la caféine.

Cet argument absurde n'était attendu par personne, une canette de Red Bull ne contenant que 80 mg de caféine, alors qu'il y a 170 mg de caféine dans 100 ml d’expresso !!

Selon les boissons énergisantes commercialisées en France, les teneurs en caféine varient de 12 à 32 mg/100 ml4, soit 2 à 4 fois moins que dans le Nescafé (56 mg/100 mL).

Rappelons que la caféine est consommée depuis les origines de l'humanité, dans le café et le thé, appréciés de 90 % des adultes quotidiennement de l'Extrême-Orient jusqu'en Amérique, en passant par l'Europe et bien sûr tous les pays arabes, sans qu'aucun problème majeur n'ait jamais été constaté.

L'expresso est de plus pauvre en caféine, par rapport au café filtré : un bol de café filtré typique du petit-déjeuner (300 mL) contient 435 mg de caféine !

Enfin, la Food and Drug Administration, l'équivalent américain de l'ANSES française, et dont la prudence est légendaire, liste la caféine parmi les « substances alimentaires à buts multiples généralement reconnues comme sans danger ».

Bien entendu, comme pour toutes les substances, il existe de très rares personnes présentant une intolérance à la caféine, tout comme certaines personnes ne supportent pas les cacahuètes ou les poils de chat. Mais se servir de cet argument pour interdire ou combattre le Red Bull pour tout le monde n'a aucun sens.

Ne pouvant justifier ses attaques par une quelconque dangerosité objective des ingrédients contenus dans le Red Bull, l'ANSES a décidé de procéder à l'inverse, en lançant en 2009 un appel à ce que tous les cas d'intoxication liés aux boissons énergisantes lui soient signalés.

En 3 ans, l'ANSES a fini par trouver un cas de décès, qu'elle affirme être « très vraisemblablement » lié à la consommation de boisson énergisante.

Toutefois, elle est incapable elle-même de donner ne serait-ce qu'une évaluation de la quantité bue. De plus, il s'agissait d'une jeune fille de 16 ans, pesant 50 kilos, qui fit un arrêt cardiaque après une nuit passée en discothèque au cours de laquelle elle avait bien entendu consommé de l'alcool. (Le cas est décrit page 23 du rapport de l'ANSES consultable ici).

Tout ceci est-il bien sérieux ? Où est la rigueur scientifique ???

Ne vous mettez pas au Red Bull !
Le fait que le Red Bull soit totalement inoffensif à court terme ne signifie pas, cependant, qu'il faille se mettre à en boire, et encore moins en donner aux enfants.

Comme tous les jus et les boissons sucrés, je le déconseille très fortement.

Mais pas du tout pour les mêmes raisons que l'ANSES : le Red Bull est mauvais parce qu'il vous fait absorber inutilement du sucre, qui favorise le syndrome métabolique (résistance à l'insuline, accumulation de mauvaises graisses, pouvant entraîner diabète et problèmes cardiaques).

Alors d'accord pour que l'ANSES attaque le Red Bull : mais dans ce cas là, qu'elle critique aussi (comme moi), la consommation de pain, de pâtes, de céréales et, d'une façon générale, tous les aliments qui font monter en flèche le taux de sucre dans le sang.

Tant qu'elle ne le fera pas, je resterai convaincu que le but de son rapport contre les boissons énergisantes n'a pas trait à notre santé, mais à notre... fiscalité.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis



désolé pour la longueur des articles mais au moins vous pouvez vous faire une opinion correcte
bonne lecture
________________________________________________
SOYEZ JEUNE MAINTENANT, VOUS POURREZ TOUJOURS VIEILLIR PLUS TARD

La joie de contempler et de comprendre, voilà le langage que me porte la nature (ALBERT EINSTEIN)

PRESENTATION


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 16 Oct - 19:50 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
attila
Responsable ouverture Membre du CA
Responsable ouverture   Membre du CA


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 2 127
Localisation: Tarare
Masculin Taureau (20avr-20mai)
nbr de points: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 16 Oct - 19:57 (2013)    Sujet du message: pour ou contre les boissons énergisantes Répondre en citant

Intéressant, surtout pour notre clandestin, un grand consommateur de "ça déchire" Very Happy
________________________________________________
LA PAGE DE POLO
VIDEOS
PHOTOS


Revenir en haut
MSN
Alexis
Athlète NATIONAL Responsable ouverture Membre du CA
Athlète NATIONAL  Responsable ouverture  Membre du CA


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 1 187
Localisation: amplepuis
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
nbr de points: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 23 Oct - 10:24 (2013)    Sujet du message: pour ou contre les boissons énergisantes Répondre en citant

Moi je suis pour !!!!!!!! Ça dechhhiiiiirrrree !!!!! J'en prend pas beaucoup !!! Une ou deux par semaines et pas toute les semaines !!
________________________________________________
LA PAGE D'ALEXIS
VIDEOS
PHOTOS


Revenir en haut
Chrystelle
Athlète NATIONAL Membre du CA
Athlète NATIONAL Membre du CA


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 1 362
Localisation: tarare
Féminin Taureau (20avr-20mai)
nbr de points: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 23 Oct - 14:13 (2013)    Sujet du message: pour ou contre les boissons énergisantes Répondre en citant

bon t'es pas un drogué

ça rassure
________________________________________________
SOYEZ JEUNE MAINTENANT, VOUS POURREZ TOUJOURS VIEILLIR PLUS TARD

La joie de contempler et de comprendre, voilà le langage que me porte la nature (ALBERT EINSTEIN)

PRESENTATION


Revenir en haut
N0N0
Athlète NATIONAL Responsable ouverture Membre du CA
Athlète NATIONAL  Responsable ouverture  Membre du CA


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 2 515
Localisation: Tarare Rhône-Alpe
Masculin
nbr de points: 1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 21 Fév - 16:11 (2015)    Sujet du message: pour ou contre les boissons énergisantes Répondre en citant

Je viens de voir que j'avais raté ces articles sur les boissons énergisantes, ils sont intéressants et ont le mérite d'approcher les deux points de vue.
Comme d'habitude, il n'y a pas une vérité mais bien plusieurs possibilités.

Je vous livre ce qui me reste de mes cours... ^^

La taurine et caféine que contiennent ces substances peuvent servir au sportif, et l'un comme l'autre existe dans notre alimentation.

L'un comme l'autre est toxique à partir d'une certaine dose, et d'une certaine chronicité.

C'est vrai que la caféine est un diurétique intéressant et constitue un excitant utilisé par beaucoup, et pas que des sportifs. (notamment par les étudiants)

C'est vrai qu'à partir de 1000 mg par jour de caféine (environ 6 expressos... pour certains on y est vite) , on obtient des effets secondaires néfastes avec ESV (extra systole ventriculaire), tachycardies, anxiété, trouble du sommeil. Je ne parle pas des gros accros bien au delà de ce seuil avec les risque de néoplasie et + si affinité.

C'est vrai que pour la taurine, cet acide aminé qui augmente la contractibilité cardiaque, c'est pareil... à des normo doses il est intéressant, au delà il peut provoquer des anomalies de conduction cardiaque (au niveau du faisceau de His et du réseau de Purkinje ) qui pourrait aboutir dans les cas les plus extrêmes à une fibrillation ventriculaire.

C'est vrai que toute boisson énergisante réduit le pH et favorise le terrain aux blessures du à l'acidité... comme beaucoup d'aliments...

Donc... en soi, une boisson énergisante n'est pas dangereuse, mais si on cumule plusieurs canettes ou beaucoup de café à coté elle devient toxique... comme à peu près toutes les substances, même bonne pour la santé que je connaisse d'ailleurs... Laughing

En tous les cas bravo Chrys pour ces articles !
________________________________________________
Vidéo FULL POWER
Vidéo BARRE MAX bench 225kg


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:37 (2018)    Sujet du message: pour ou contre les boissons énergisantes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    power club tarare Index du Forum >>> ESPACE APPRENTISSAGE & vidéos >>> Diététique et musculation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo